Les Diwanes du Cheikh

    Cet article vise à faire connaître à l’humanité tout entière les œuvres (regroupés en diwanes) du plus grand écrivain de tous les temps. En effet, comme l’affirme Cheikh Madiké Wade, « Khadim est un poète, un  philosophe, un moraliste, un chantre du Prophète (SAW), un exégète, un prêcheur, un prédicateur jamais égalé. Ainsi, aucun autre guide, aucun prophète, ni autre écrivain n’a autant écrit que le Cheikh ». Cheikh Ahmamdou Bamba, ce personnage hors du commun s’est voué, à travers ses khassaïdes, à aspirer à l’admiration du Prophète (SAW) afin d’être son illustre et indiscutable Serviteur ce que témoignent de nombreux vers tels :

« salatou sitta…. » ; « anna khadimal Moukhtar… ».

C’est ainsi que le Choisi (PSL) (revoir les termes du Cheikh) lui a fait savoir que ses écrits avaient beaucoup plus de considération auprès du Seigneur que tout autre écrit qui n’est le Coran ou les Hadiths.

Cette page vous présente les Diwanes du cheikh en mettant en exergue leur nombre de pages, de poèmes et les principales  œuvres qu’ils renferment.

Ce recueil qui fait 542 pages, comptent 428 khassaides dont un qui porte le même titre que le diwane. Il comporte aussi des khassaides tels :

  • CHAHROU RAMADANE
  • CHAHROU CHAHBANE
  • CHAHROU RADJBABE
  •  LES JOURS DE LA SEMAINE.

A travers ce diwane, le Cheikh nous met en garde contre les pièges de ce monde qui en aucun cas ne peut être comparé à l’au-delà.  Travaille comme si tu ne devais jamais mourir et prie ton Seigneur comme si tu devais mourir demain.

 

Ce diwane de 514 pages est scindé en deux parties, la première de 318 pages  a en son sein 148 khassaides dont TOUHFATOU MOUTADARA-INE. La seconde qui s’étend sur 185 pages est constituée de 71 khassaides.

Ce recueil, par son contenu est l’illustration de l’amour qu’avait le Cheikh pour le Prophète (SAW) A APPRONFONDIR. Dans ce sens il englobe des khassaides tels :

  • MOUWAHIBOU NAFIH (Les dons du profitable)
  • MOUKHDIMATOUL AMDAH FI MAZAYAL MIFTAKH (Les prémices des éloges)
  • DJAZBOUL KHOULOB FI ALMIL HOUYOB (L’attirance des cœurs)
  • ASKHABOUL DJANATI
  • 37 acrostiches du verset ‘ Wa inna kala la khouloukhil azime. (Et, Tu es certes d’une moralité imminente. S68 V4).

 

Ce recueil compte 650 pages dont 125 constituées par le khassida Silkoul Djawahir et compte entre autres des khassaides tels que :

  • MADJMOU NOUREYNI
  • SAFINATOUL AMANE (douha)
  • SAFINATOUL AMANE (salawats)
  • DJAZA-OU CHAKOR
  • 112 khassaides de recommandations.

A travers ce recueil, le Cheikh nous apprend la morale religieuse, le comportement digne d’un musulman dans un monde qui est à son terme autrement dit nous vivons dans la fin des temps. Dans le même ordre d’idée il nous met en garde des tentations de ce monde qui n’est rien d’autres qu’un « traître » (rapport entre temporel et Spirituel).

 
Ce recueil de 794 pages compte 694 khassaïdes dont 99 MOUHAMAD sous forme d’acrostiche.

Il renferme aussi des khassaïdes comme :

  • Ihdi-djami
  • Machrabou taquabouli fi salati hala khairi rassoul
  • Machrabou safi fi nadkhil Moustaphal-kafi
  •  Ya mane amdaytani bir-ridaka
La première partie de ce recueil s’étale sur 150 pages et compte cinq khassidas :

  • MOUKHADIMATOUL KHIDMA FI SALATI ALAN-NABIYIL RAHMA (en deux versions)
  • KANZOUL MOUHTADINE
  • SALAMOUL BOUCHAR
  • FATKHOUL GHAFAR

La deuxième partie fait 257 pages et comporte des œuvres comme :

  •  DJALIBATOUL MARAQUIB
  •  MAFATIKHOUL BICHRI
  • TAYSIROUL HASSIR

La troisième partie (A COMPLETER)

Ce recueil renferme 77 khassidas dans ces 248 pages. Il est décomposé en trois parties.

Comme son nom l’indique, il comprend des khassidas formés de salawats tels que :

  • Mathlaboul fawzaini
  • SINDIDI

       

Ce recueil est scindé en deux parties. La première de 601 pages renferme 424 versets coraniques dont chacun fait l’objet  d’un khassaide sous forme d’acrostiche. La seconde partie quant à elle fait 130 pages et compte 190 versets qui font aussi l’objet de khasssaides sous forme d’acrostiche.
 

Ce diwane de 434 pages divisé en trois parties est constitué comme son nom l’indique de sources intarissables de sciences religieuses en matière d’initiation, de théologie, de politesse légale, de jurisprudence et de perfectionnement spirituel.

La première partie qui compte 250 pages renferme des khassidas tels que :

  • DJAZBATOU SIGHAR
  • TAZAWOUDOU SIGHAR (Le viatique des adolescents)
  • TAZAWOUDOU CHOUBANE (Le viatique de la jeunesse)
  • AL DJAW-HAROUN-NAFIS (Le joyau précieux)
  • MOUWAHIBOUL KHOUDOUSS (Les dons du Trés Saint)
  • MOUNAW-WIROUL SOUDOUSS (L’illumination des cœurs)
  • MAHARIKHOUL NIRAANE WA MAFATIKHOUL DJINAANE (Les verrous de l’Enfer et les clés du Paradis)
  • NAHDJOU KHADA-IL HADJ (La voie de la satisfaction des besoins)

La deuxième partie quant à elle compte 27 khassidas dont :

  • IL HAMOUL WOUDOUH
  • IL HAMOUS SALAM
  •  MINAL BAKHIL RAHMANE

La troisième partie qui s’étend sur 122 pages est constituée de trois khassidas portant le nom de MASSALIK-AL-DJINANE.

Ce recueil est forme de 82 khassidas dont :

  • MINANOUL BAKHIL KHADIM
  • WA KANA HAQUANE HALAINA NASROUL MOUH-MININE
  • WA WASAYNA INSANOU HOUM FIHA KHALIDOUNE

 

 

Source